Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ON REFAIT L'EXPO ...

Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE

Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE

 

Superbe exposition cet été à l'Orangerie aux Tuileries

Vues de la première salle
Vues de la première salle

Vues de la première salle

La dernière manière de Monet menace […] les conventions du tableau de chevalet. Aujourd’hui, vingt ans après sa mort, sa pratique est devenue le point de départ d’une nouvelle tendance picturale.

Clement Greenberg, La crise du tableau de chevalet, 1948, (DP de l'exposition)

 

La peinture à l’américaine / The American Type Painting

 

En haut à gauche, Claude Monet "Nymphéas bleus" 1916-1919 du musée d’OrsayEn haut à gauche, Claude Monet "Nymphéas bleus" 1916-1919 du musée d’OrsayEn haut à gauche, Claude Monet "Nymphéas bleus" 1916-1919 du musée d’Orsay
En haut à gauche, Claude Monet "Nymphéas bleus" 1916-1919 du musée d’OrsayEn haut à gauche, Claude Monet "Nymphéas bleus" 1916-1919 du musée d’OrsayEn haut à gauche, Claude Monet "Nymphéas bleus" 1916-1919 du musée d’Orsay
En haut à gauche, Claude Monet "Nymphéas bleus" 1916-1919 du musée d’OrsayEn haut à gauche, Claude Monet "Nymphéas bleus" 1916-1919 du musée d’OrsayEn haut à gauche, Claude Monet "Nymphéas bleus" 1916-1919 du musée d’Orsay

En haut à gauche, Claude Monet "Nymphéas bleus" 1916-1919 du musée d’Orsay

Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE

"Greenberg rapproche les tableaux "bigarrés" (de Pollock) de 1948 du style tardif de Monet parlant de "poussière vaporeuse de clairs et de sombres confondus d'où une idée d'effet sculptural a disparu."

Cartel du tableau "The Deep" (1953) de Jackson Pollock

Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE

En 1942, Mark Rothko déclare : « Nous sommes pour les formes plates parce qu’elles détruisent l’illusion et révèlent la vérité. » Proche de Clyfford Still et de Barnett Newman, son oeuvre incarne ce que Greenberg qualifie de color-field painting, la peinture par champs de couleur, et dont les recherches d’un nouvel espace pictural passent par l’absence de relief et la saturation de la toile par la couleur, créant ainsi une nouvelle approche optique.

Cartel de Mark Rothko (1903-1970) - Blue and Gray, 1962

Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Vue

Vue

Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE

 

Impressionnisme abstrait / Abstract Impressionism

Alors que les impressionnistes tentaient de maîtriser les effets optiques de la nature, les suiveurs [les impressionnistes abstraits américains] s’intéressent aux effets optiques des états spirituels, donnant ainsi un style ancien à un sujet nouveau.

Elaine de Kooning, Subject: What, How or Who?, 1955 (DP de l'expo)

Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE

"En 1954, elle découvre avec Clement Greenberg les Nymphéas du musée de l'Orangerie". Inspirée par la nature, elle peint des motifs amples et colorés qu’elle relie à des sensations abstraites et qu’elle caractérise comme des paysages ...

Cartel de Helen Frankenthaler "Riverhead" 1963

Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE

"Peintre de l’École de New-York, marquée par de Kooning, Joan Mitchell s'installe en France à la fin des années 50 avant d'acquérir une propriété à Vétheuil près de Giverny"

Cartel de Joan Mitchell "Sans titre" 1964

Vues
Vues

Vues

Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE

"Attiré par la lumière d'Île-de-France qu'il visite en 1946, le Québecois Jean-Paul Riopelle s'installe à Paris fin 1948 et met en place dans les années 1950 une technique picturale 'en mosaïque' ..."

Cartel de Jean-Paul RIOPELLE "Sans titre" 1954

Vue

Vue

Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE

"Formé par Clyfford Still à San Francisco, Sam Francis part pour Paris en 1948-1949. Dès 1953, Francis découvre les Nymphéas de l'Orangerie en compagnie de Georges Duthuit."

Cartel de Sam Francis "Round the World" 1958-1959

Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE

La peinture française m’intéressait beaucoup parce qu’elle est pleine de lumière et de couleur, si transparente. […] À la galerie Katia Granoff, je pouvais voir des peintures tardives [de Monet], ces peintures très peu finies, des petites peintures.
Je suis finalement allé voir les Nymphéas. Giverny était fermé. Monet n’était alors pas considéré comme valant quoi que ce soit. Partout où nous allions pour trouver des Monet on nous disait : "Quoi ? Ouh ! Monet ? Terrible !", et on pouvait les acheter pour très peu cher. C’était fou !
Moi j’allais les voir et ils étaient merveilleux, parce qu’ils étaient si libres, presque comme les peintures d’un aveugle – et Monet probablement était aveugle. Toutes les couleurs changeaient tout le temps.

Sam Francis, entretien avec Yves Michaud, 1988 (DP de l'expo)

Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE

 

Abstraction gestuelle / Action Painting

Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE

Les peintres américains commencèrent à considérer la toile comme une arène dans laquelle agir, plutôt que comme un espace où reproduire, redessiner, analyser ou exprimer un objet réel ou imaginaire. Ce qui naissait sur la toile n’était plus une image mais un événement.

Harold Rosenberg, The American Action Painters, 1952 (DP de l'expo)

Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE

 

Kelly et Monet : puissance de l’oeil

Les derniers tableaux de Monet ont eu une grande influence sur moi et, quoique mon travail ne ressemble pas au sien, je crois que je veux que son esprit soit le même.

Ellsworth Kelly, 2001 (DP de l'expo)

Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE

 

Dernière salle avec une fresque chronologique

Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE

En 1964, Rothko entreprend un ultime projet, un ensemble de 14 peintures pour une chapelle à Houston dont le dispositif immersif évoque l’espace des Nymphéas de l’Orangerie.

DP de l'expo

Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE

Dans l'art de Monet, l'on trouve bien un monde, avec toute la variété, l'ampleur et l'aisance d'un monde.

Clement Greenberg "Le Monet de la dernière période" 1957-61

Le livre d'or avec une tentative bien sympa d'une histoire de l'art raccourcie !
Le livre d'or avec une tentative bien sympa d'une histoire de l'art raccourcie !Le livre d'or avec une tentative bien sympa d'une histoire de l'art raccourcie !

Le livre d'or avec une tentative bien sympa d'une histoire de l'art raccourcie !

Nymphéas et abstraction américaine à l'ORANGERIE
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article