BACON au Centre POMPIDOU

Publié le 11 Octobre 2019

Francis Bacon partout dans la presse

Francis Bacon partout dans la presse

 

Expo évènement au centre Georges Pompidou.

Entrée rue Beaubourg pendant les travaux

Entrée rue Beaubourg pendant les travaux

BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
Les fameux triptyques de Bacon sont au centre de l'exposition
Les fameux triptyques de Bacon sont au centre de l'exposition

Les fameux triptyques de Bacon sont au centre de l'exposition

BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU

Six salles, ponctuant le parcours du visiteur, placent la littérature au coeur de l’exposition.
Y sont lus des extraits des textes puisés dans la bibliothèque de Francis Bacon. Mathieu Amalric, Jean-Marc Barr, Carlo Brandt, Valérie Dreville, Hippolyte Girardot, Dominique Reymond et André Wilms lisent Eschyle, Nietzsche, Bataille, Leiris, Conrad et Eliot en français et en anglais.

DP de l'expo

 

Ci-dessous la salle dédiée à T.S. Elliott.

 

Extrait du dossier de presse :

 

T.S. Eliot, The Was teland [La terre vaine], 1921-1922, dans Poésie,
traduit de l’anglais par Pierre Leyris, Paris, Le Seuil, 1947, 1950, 1969, p. 57-58.


"L’Enterrement des morts


« Avril est le plus cruel des mois, il engendre
Des lilas qui jaillissent de la terre morte, il mêle
Souvenance et désir, il réveille
Par ses pluies de printemps les racines inertes.
L’hiver nous tint au chaud, de sa neige oublieuse
Couvrant la terre, entretenant
De tubercules secs une petite vie.
[…]"

BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU

 

Salle dédiée à Michel LEIRIS.

 

Michel Leiris, Miroir de la tauromachie, Fo ntfroi de, Fa ta Morgana, 1981, p. 39


« Dans la passe tauromachique le torero, en somme, avec ses évolutions calculées, sa science, sa technique, représente la beauté géométrique surhumaine, l’archétype, l’idée platonicienne. Cette beauté tout idéale, intemporelle, comparable seulement à l’harmonie des astres, est en relation de contact, de frôlement, de menace constants avec la catastrophe du taureau, sorte de monstre ou de corps étranger, qui tend à se précipiter au mépris de toutes règles, comme un chien renversant les quilles d’un jeu bien aligné telles les idées platoniciennes. »

BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
Triptych, 1976, collection particulière
Triptych, 1976, collection particulièreTriptych, 1976, collection particulièreTriptych, 1976, collection particulière

Triptych, 1976, collection particulière

BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU

 

Salle dédiée à Joseph CONRAD

 

Joseph Conrad, Au cœ ur des ténèbres, traduit de l’anglais par Jean Deurbergue,
Paris, Gallimard, collect ion L’Imaginaire, 2017, p. 149


Jamais auparavant je n’avais vu quelque chose de comparable au changement qui envahit ses traits, et j’espère bien ne jamais rien revoir de pareil. Oh, je n’étais pas touché. J’étais fasciné. C’était comme si un voile s’était déchiré. Je vis sur ce visage d’ivoire se peindre l’orgueil sombre, le pouvoir implacable, la terreur abjecte – le désespoir intense et absolu. Revivait-il sa vie dans tous ses détails de désir, de tentation et d’abandon pendant cet instant suprême de connaissance totale ? Il s’écria dans un murmure devant quelque image, quelque vision – il s’écria deux fois, en une exclamation qui n’était qu’un souffle :
« L’horreur ! L’horreur ! »

BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
Triptych, 1970 de la National Gallery of Australia, Canberra
Triptych, 1970 de la National Gallery of Australia, CanberraTriptych, 1970 de la National Gallery of Australia, CanberraTriptych, 1970 de la National Gallery of Australia, Canberra

Triptych, 1970 de la National Gallery of Australia, Canberra

BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
Charles Matton "L’atelier de Francis Bacon", 1986 Matériaux divers, Collection particulièreCharles Matton "L’atelier de Francis Bacon", 1986 Matériaux divers, Collection particulière
Charles Matton "L’atelier de Francis Bacon", 1986 Matériaux divers, Collection particulière

Charles Matton "L’atelier de Francis Bacon", 1986 Matériaux divers, Collection particulière

BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOU
BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU
Sortie de l'expo
Sortie de l'expoSortie de l'expo
Sortie de l'expo

Sortie de l'expo

BACON au Centre POMPIDOUBACON au Centre POMPIDOU

Rédigé par Franck Soutgall

Publié dans #Pompidou, #expo

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article