Quelle belle année 1971 - MELODY NELSON de SERGE GAINSBOURG !

Publié le 24 Mars 2021

Suite du "Quelle belle année 1971 du mois de mars" avec le focus sur ce chef d’œuvre de Serge GAINSBOURG !

Quelle belle année 1971 - MELODY NELSON de SERGE GAINSBOURG !

Serge GAINSBOURG "Histoire de Melody Nelson"

Quelle belle année 1971 - MELODY NELSON de SERGE GAINSBOURG !

Je commence avec la chronique du musicien Alex GOPHER dans un hors-série Rock & Folk de décembre 2016, en ce mois de mars 2021 où l'on fête les 50 ans de cet album "Histoire de Melody Nelson" et également les 30 ans de la mort du beau Serge (2 mars 1991 - je me rappelle très bien de ce jour-là, où j'étais, ce que je faisais quand j'ai appris cette mauvaise nouvelle et qui me l'a apprise) !

Chronique d'Alex Gopher dans Rock & Folk Hors-Série n° 34 de décembre 2016
Chronique d'Alex Gopher dans Rock & Folk Hors-Série n° 34 de décembre 2016Chronique d'Alex Gopher dans Rock & Folk Hors-Série n° 34 de décembre 2016
Chronique d'Alex Gopher dans Rock & Folk Hors-Série n° 34 de décembre 2016

Chronique d'Alex Gopher dans Rock & Folk Hors-Série n° 34 de décembre 2016

« Melody Nelson » reste une œuvre musicale dans laquelle le travail technique s’incline toujours devant la musique, à son service. Une prouesse de plus, qui continue à rendre « … Melody Nelson » atemporel.

Alex Gopher

Voici quelques années, j’ai effectué au studio TransLab une séance de gravure pour l’album « Melody Nelson » de Serge Gainsbourg. A votre demande, j’ai réécouté le disque. J’ai même ressorti les photocopies des boites des bandes magnétiques originales, oui, les boites des masters de « Melody » ! Authenticité sans appel, autocollants imprimés de la Société Phonographique Philips. De rares indications sont visibles, annotées à la main : Stéréo compatible originale / 5 février 1971. J’avais à peine deux ans. Mais pour moi, cet album représente à la fois un mythe et un culte. Je me suis plongé dans la jaquette du CD et je n’y retrouve aucun nom de musicien. Peut-être faudrait-il mener l’enquête auprès de l’arrangeur Jean-Claude Vannier, ou poser des questions à l’ingénieur du son Jean-Claude Charvier ? Qui a enregistré « Melody Nelson » ? Dans quel studio ? A l’écoute, on peut analyser ce disque de la manière suivante : toutes ces prises semblent live et les musiciens ont l’air fortement influencés par la pop anglaise de l’époque. Ce que j’aime par-dessus tout, ce sont les arrangements de cordes, cuivres, voix qui donnent à ce simple disque pop une envergure lyrique. Il y a ici les racines du culte, quelque part dans la balance surnaturelle entre la rythmique pop et les arrangements. Bien sûr, l’histoire continue de nous toucher. On écoute « Histoire de De Melody Nelson » comme on lirait un livre. Serge Gainsbourg raconte cette aventure avec suffisamment de licence poétique pour laisser travailler l’imagination des auditeurs. Libre à eux de mettre ces titres en images. Une précision encore : je n’ai pas de morceau favori. Ce disque s’écoute du début à la fin, mais « Melody », le premier titre est une excellente introduction, puisque presque tous les thèmes à venir y sont exposés. J’aimerais également attirer l’attention des lecteurs sur certaines prouesses techniques au niveau de la prise de son et du mix. Bien sûr, depuis 1971, on a fait du chemin. Il n’empêche : « Melody Nelson » reste une œuvre musicale dans laquelle le travail technique s’incline toujours devant la musique, à son service. Une prouesse de plus, qui continue à rendre « … Melody Nelson » atemporel. Notre conseil : n’écouter ce disque qu’une fois par an. C’est comme cela qu’il se déguste. ALEX GOPHER

Je me suis plongé dans la jaquette du CD et je n’y retrouve aucun nom de musicien. Peut-être faudrait-il mener l’enquête auprès de l’arrangeur Jean-Claude Vannier, ou poser des questions à l’ingénieur du son Jean-Claude Charvier ? Qui a enregistré « Melody Nelson » ? Dans quel studio ?

Alex Gopher

Quelques réponses à ces questions d'Alex Gopher dans le début de la vidéo ci-dessous avec Jean-Claude Vannier.

Et encore plus de réponses sur cet article Wikipedia, avec notamment, les lieux et dates d'enregistrements et le nom des musiciens !

Quelle belle année 1971 - MELODY NELSON de SERGE GAINSBOURG !
Quelle belle année 1971 - MELODY NELSON de SERGE GAINSBOURG !

Avec tout ça, nous n'avons encore pas écouté la musique ...

La musique et l' Histoire de Melody Nelson !!

Quelle belle année 1971 - MELODY NELSON de SERGE GAINSBOURG !Quelle belle année 1971 - MELODY NELSON de SERGE GAINSBOURG !Quelle belle année 1971 - MELODY NELSON de SERGE GAINSBOURG !

Alex Gopher a écrit que "Ce disque s’écoute du début à la fin, mais « Melody », le premier titre est une excellente introduction, puisque presque tous les thèmes à venir y sont exposés."

Commençons alors par le commencement et cette "Melody" d'ouverture.

Puis la première face du disque se poursuit avec 3 petites sucreries (petites car elles ne dépassent pas les 2 minutes) :

- Ballade de Melody Nelson

- Valse de Melody

- Ah! Melody

La 2ème face contient 3 chansons de durée plus 'classique', 4 puis 3 et enfin 7 minutes.

Elle commence avec "L’Hôtel Particulier" et se poursuit avec "En Melody", morceau quasi instrumental incluant des petits cris et autres rires de Melody/Jane.

La dernière chanson est "Cargo Culte" et clôt l'album de façon magistrale.

"Cargo culte" dure 7 bonnes minutes, tout comme la première chanson du disque "Melody", le chiffre 7 étant la marque de fabrique de l'album qui contient 7 chansons et qui fait 28 minutes en tout (7*4).

Je remets ici la première chanson de la 2ème face "L’Hôtel Particulier" pour la vidéo !

Et la dernière "Cargo Culte", pour la vidéo de Gainsbourg également.

Rédigé par Franck Soutgall

Publié dans #Music

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article