Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ON REFAIT L'EXPO ...

Quelle belle année 1971 - les albums d'OCTOBRE - part1 !

Quelle belle année 1971 - les albums d'OCTOBRE - part1 !

Quel mois d'OCTOBRE !

Il y a tellement de bons albums que je suis obligé de le faire en 2 parties.

4 albums pour cette première partie du mois d'octobre et 4 artistes ou groupes tous différents, une fois n'est pas coutume, avec du folk, du space rock, du rock plutôt hard et du groove, beau programme !

Premier arrivé avec son album sorti le 1er octobre, CAT STEVENS est déjà une star grâce à ses 2 albums de 1970, surtout le "Tea For The Tillerman" gorgé de tubes inoubliables comme "Where Do The Children Play", "Sad Lisa" et "Wild World".
Ce "Teaser and The Firecat" de 1971 est dans la même lignée avec une alternance de titres enjoués et de ballades tout en douceur, un des plus grands albums du maître.

HAWKWIND est, en 1971, un jeune groupe qui monte en puissance avec son space rock progressif. Ce "In Search of Space", leur 2ème album, porte bien son nom, il est très psychédélique, bien dans l'air du temps et il mènera le groupe vers les sommets à venir. Groupe inamovible et toujours en (forte) activité en 2021 !

Les rockers anglais d'URIAH HEEP en sont eux à leur 3ème album et "Look at Yourself" est considéré comme leur premier chef d’œuvre. Concurrents de DEEP PURPLE, ils leur tiennent la dragée haute tout au long de ce disque de feu. Mais ils ne tiendront pas la longueur des Purple. Très belle (re)découverte tout de même !

Pour finir (cette première partie de mois), un chef d’œuvre, encore un, avec ce "Roots" de CURTIS MAYFIELD !
Ce disque fait partie de la fabuleuse trilogie initiale et initiatique de MAYFIELD avec "Curtis" en 70, "Roots" donc en 71 et "Superfly" en 72, rien que ça !
Le groove est énorme sur les 7 chansons (longues) de cet album funk et soul à la fois et la voix de Curtis est simplement magnifique ainsi que le groupe, énorme, qui l'accompagne.
Avec Marvin GAYE, Curtis MAYFIELD met la soul music à l'honneur en 1971 !
 

Quelle belle année 1971 - les albums d'OCTOBRE - part1 !Quelle belle année 1971 - les albums d'OCTOBRE - part1 !

Octobre (4)

Quelle belle année 1971 - les albums d'OCTOBRE - part1 !Quelle belle année 1971 - les albums d'OCTOBRE - part1 !
Quelle belle année 1971 - les albums d'OCTOBRE - part1 !Quelle belle année 1971 - les albums d'OCTOBRE - part1 !

Cat STEVENS "Teaser and the Firecat"

Quelle belle année 1971 - les albums d'OCTOBRE - part1 !

CAT STEVENS a explosé commercialement en 1970 avec les tubes de l'album "Tea for The Tillerman", qui restera comme son chef d’œuvre absolu. La preuve, ce "Tea for The Tillerman 2" sorti en 2020 comme une espèce de best of.

Et ce "Teaser and The Firecat" n'est pas mal non plus alternant les chansons folk mélodiques et rapides avec des ballades poétiques qui sont la marque de fabrique de celui qui se fait appeler Yusuf Islam de nos jours.

Les chansons sont courtes, 4 minutes max et faciles à fredonner, tant les refrains ou même les couplets sont mélodiques. Plus c'est simple, plus c'est beau (c'est bien connu). Et à ce petit jeu, Cat est le maître.

"The Wind" en intro nous met dans l'ambiance et "If I Laugh" tout en fragilité dans la voix donne des frissons (j'ai un petit faible pour les ballades, vous aurez compris).

Mais les chansons rythmées ne sont pas en reste évidemment, je pourrais les citer toutes, comme "Rubylove" ou "Changes IV" mais "Tuesday's Dead" sort du lot.

Le tube arrive avec la ballade "Morning Has Broken" qui est une reprise d'un chant traditionnel (la seule non écrite par Cat) puis le disque se termine avec le magnifique "Peace Train".

HAWKWIND "In Search of Space"

Quelle belle année 1971 - les albums d'OCTOBRE - part1 !

Les anglais furieux du groupe HAWKWIND sortent leur 2ème album "In search of Space" en octobre 1971 après un premier album éponyme l'année précédente.

La musique est expérimentale et pas facile d'accès mais très à la mode en 1971. Le groupe est à la recherche de l'espace comme l'indique le titre et ils le trouvent facilement avec ce space rock progressif. La musique est une explosion de son et de paroles scandées par les chanteurs et leaders Dave Brock et Nik Turner.

Le premier titre est emblématique et du haut de ses 15 minutes, ce "You Shouldn't Do That" nous entraine vers le ciel étoilé.

Les 5 autres titres de l'album sont moins longs, tous entre 5 et 6 minutes sauf le petit dernier "Children of the Sun" qui ne dure seulement que 3 minutes.

La musique est rock, répétitive et entêtante, comme le titre "Master of the Universe" ou encore le superbe "We Took the Wrong Step Years Ago" plus acoustique.

L'album suivant en 1972 verra l'arrivée de Lemmy Kilmister (futur leader de Motorhead) dans le groupe qui montera encore plus haut et sortira en 1973 son chef d'oeuvre "Space Ritual".

HAWKWIND est toujours un groupe en activité et sort de très bons albums comme le petit dernier "Somnia" qui vient de paraître fin septembre 2021. Fait rarissime, le groupe est et a toujours été emmené par Dave Brock.
A noter que Nik Turner est lui aussi toujours en forme comme l'indique mon article "Sur ma platine cette semaine S09 - 2021" ci-dessous où en bonus, je parlais de sa dernière production.

URIAH HEEP "Look At Yourself"

Quelle belle année 1971 - les albums d'OCTOBRE - part1 !Quelle belle année 1971 - les albums d'OCTOBRE - part1 !
Quelle belle année 1971 - les albums d'OCTOBRE - part1 !

URIAH HEEP sort son 3ème album en 1971 et c'est une réussite !
Le groupe emmené par le clavier du leader Ken HENSLEY (disparu en 2020) délivre une musique hard rock progressif très à la mode, proche de DEEP PURPLE, aussi bien dans le son des instruments que dans la voix. Mais ce n'est pas une copie et les chansons restent originales.

Ca commence fort avec le morceau titre de l'album très punchy et accrocheur, les 5 minutes de "Look at Yourself" nous prennent par surprise et nous ouvrent les portes du disque. Les chansons sont en général assez longues, permettant aux musiciens de nous montrer l'étendue de leurs qualités.

Sur les 7 morceaux de l'album, 2 titres sont plus longs et très réussis, les 10 mn de "July Morning" comme une symphonie rock ainsi que les presque 9 mn de "Shadows of Grief", le tout emmené par la voix de David Byron très heavy et montant très haut dans les aigus.

J'ai un petit faible pour d'autres titres comme "Tears in my Eyes" et le très rock "Love Machine" qui clôture l'album comme il avait commencé, c'est-à-dire à 100 000 à l'heure !

Curtis MAYFIELD "Roots"

Quelle belle année 1971 - les albums d'OCTOBRE - part1 !

Curtis MAYFIELD vient de sortir son premier album en 1970, appelé "Curtis" qui a fait l'effet d'une bombe funky et groovy !

Il continue de plus belle en cette belle année 1971 avec ce "Roots" de feu.

Composé de 7 titres (comme le Uriah Heep précédent), l'album est un brulôt dont le funk et la soul coulent à nos oreilles sans jamais s'arrêter.
Les titres sont longs et envoûtants, les 4 titres de la première face font tous 5 minutes minimum, et "Get Down" groove à mort en intro avec ces cris de jouissance féminine ! Cette face se termine en apothéose avec "We Got to Have Peace" superbe.

Ca reprend non moins génialement avec l'énorme "Beautiful Brother of Mine" de plus de 7 minutes, avec la voix haute perchée et sublime de Curtis, enchainée avec le très suave "Now You're Gone" de presque 7 minutes également.

Le groupe est au top musicalement, très groovy, très funky et le final se veut plus langoureux avec la soul magnifique et orchestrale de "Love to Keep You in my Mind".

Curtis continuera sa fabuleuse trilogie en sortant son chef d’œuvre absolu en 1972 avec "Superfly" !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article